Mark A. McCutcheon

Mark A. McCutcheon

L’étude de la littérature m’a amené à écrire, et l’utilisation équitable est essentielle à mes travaux de rédaction créative. L’un des genres de poésie que je crée est le centon : un poème composé de vers tirés d’autres poèmes ou ouvrages. Mon centon « Shadows the words », publié dans le journal de poésie Unlost, est composé de vers provenant de sept poèmes contemporains différents. Mon centon « about Voyager 2 » publié dans le journal concīs, est composé de gazouillis extraits du compte Twitter NASA’s Voyager. Sans l’utilisation équitable, les redevances pour extraire ne serait-ce que quelques vers d’ouvrages publiés, en particulier les œuvres de poésie ou les paroles de chansons, pourraient coûter des centaines voire des milliers de dollars. Les artistes et les auteurs ont besoin de l’utilisation équitable tout autant que les éducateurs.

Écrivain, professeur de littérature
Athabasca University