Témoignages

Les points de vue suivants ont été soumis par des particuliers qui font usage de l’utilisation équitable. Qu’est-ce que cela signifie pour eux ? Qu’est-ce que cela leur permet de faire, et pourquoi croient-ils que l’utilisation équitable doit être maintenue dans la Loi sur le droit d’auteur du Canada ?

What role does Fair Dealing have in the classroom? The University of Lethbridge Library has produced this short video featuring three U of L faculty discussing how Fair Dealing shapes the structure of their classes and how Fair Dealing substantially benefits both teachers and students.… Lire la suite “Membres du corps enseignant de la University of Lethbridge”

« Les bibliothécaires de Ryerson ont efficacement affiché et organisé les documents demandés pour assurer un accès en ligne fiable. À l’occasion, ils ont également attiré mon attention sur des questions de droit d’auteur lorsque j’ai demandé par inadvertance des documents au-delà de la limite de l’utilisation équitable. »… Lire la suite “Catherine Jenkins”

Catherine Jenkins
Chargée de cours, School of Professional Communication
Ryerson University

« Le programme « Aging by the Book » de la Bibliothèque publique d’Ottawa est un cercle de lecture dirigé par des bénévoles, hébergé dans des succursales et dans des résidences pour retraités, qui aide les aînés à explorer divers aspects du vieillissement. Les participants exploitent le pouvoir des histoires pour construire une communauté d’intérêt autour d’une conception large et flexible du vieillissement en lisant des copies d’extraits de textes provenant des collections de la bibliothèque afin de susciter la discussion. Les participants nous ont dit qu’« il y a tant de choses à discuter » au sujet au vieillissement, et certains de nos participants les plus âgés ont exprimé l’impact que le programme a eu sur eux.  »… Lire la suite “Bibliothèque publique d’Ottawa”

Aging by the Book Program
Bibliothèque publique d'Ottawa

« Grâce à l’utilisation équitable, mes professeurs sont en mesure de partager les recherches qui, à leur tour, m’ont incitée à découvrir et lire d’autres publications par ces chercheurs. Je ne serais pas capable de situer mes recherches dans le paysage plus large de mon domaine sans inclure des figures et des images créées par d’autres chercheurs dans ma thèse. L’utilisation équitable me permet de faire ces liens pour mes lecteurs. »… Lire la suite “Shifrah Gadamsetti”

Shifrah Gadamsetti
Étudiante en sociologie et présidente de l’association étudiante
Mount Royal University

« En tant que présidente du caucus national des 2e et 3e cycles de la Fédération canadienne des étudiant.e.s, je suis en faveur de l’utilisation équitable, car les connaissances publiques devraient demeurer dans l’intérêt du public. En tant qu’étudiants, chercheurs et travailleurs, moi-même et les plus de 90 000 étudiants des cycles supérieurs veulent s’assurer que la loi sur le droit d’auteur est juste et efficace. »… Lire la suite “Jenna Amirault”

Jenna Amirault
Présidente, Caucus national des 2e et 3e cycles
Fédération canadienne des étudiant.e.s

« L’utilisation équitable est essentielle à l’enseignement et à l’apprentissage novateurs sur les campus canadiens. Elle permet à nos chargés de cours d’apporter du contenu dynamique et pertinent à leurs cours, en incitant les étudiants à réfléchir de manière critique et créative. L’utilisation équitable démontre comment l’apport des dernières informations de recherche encourage les étudiants à prendre part à de plus grandes conversations disciplinaires, en s’appuyant sur leurs connaissances. »… Lire la suite “Leslie Reid”

Leslie Reid
Vice-Provost (Teaching and Learning) and Teaching Professor, Faculty of Science
University of Calgary

« L’expérience des étudiants, en particulier au niveau des études supérieures, dépend d’une éducation académique de haute qualité, de la croissance intellectuelle et de l’accès aux ressources nécessaires pour leur épanouissement. L’utilisation équitable soutient tous ces facteurs, permettant aux étudiants de faire passer leurs idées à un niveau supérieur grâce à leurs travaux d’érudition et de recherche, appuyés par le matériel nécessaire et juste pour répondre aux opportunités et défis futurs. »… Lire la suite “Brit Paris”

Brit Paris
Étudiante de 3e cycle, Educational Research, et présidente, Graduate Students’ Association
University of Calgary

« L’utilisation équitable joue un rôle essentiel dans la diffusion de la connaissance savante et l’avancement de l’érudition. Elle nous aide également à atteindre l’équilibre crucial entre l’utilisation appropriée du matériel protégé par le droit d’auteur et la protection du droit d’auteur. L’utilisation équitable permet aux étudiants et aux professeurs d’utiliser activement l’information savante, ce qui leur apprend l’importance de citer les sources qu’ils utilisent. »… Lire la suite “Tom Hickerson”

Tom Hickerson
Vice Provost (Libraries and Cultural Resources) and University Librarian
University of Calgary

« L’utilisation équitable me permet de citer des informations biographiques et artistiques trouvées sur le Web ainsi que des documents soumis par l’artiste dans le processus d’examen et de critique de la nouvelle musique que je joue sur mon programme hebdomadaire. C’est indispensable pour produire une excellente émission. »

Lire la suite “Pascal Calarco”

Pascal Calarco
Animateur, Jazz Traditions
CJAM FM (Windsor, ON)

« L’un des genres de poésie que je crée est le centon : un poème composé de vers tirés d’autres poèmes ou ouvrages. Mon centon « Shadows the words », publié dans le journal de poésie Unlost, est composé de vers provenant de sept poèmes contemporains différents. […] Sans l’utilisation équitable, les redevances pour extraire ne serait-ce que quelques vers d’ouvrages publiés, en particulier les œuvres de poésie ou les paroles de chansons, pourraient coûter des centaines voire des milliers de dollars. Les artistes et les auteurs ont besoin de l’utilisation équitable tout autant que les éducateurs. »

Lire la suite “Mark A. McCutcheon”

Mark A. McCutcheon
Écrivain et professeur de littérature
Athabasca University

À votre avis, quel est le rôle de la bibliothèque concernant le droit d’auteur et l’utilisation équitable?
« La bibliothèque aide les professeurs et les étudiants à organiser leurs documents de lecture et à y avoir accès facilement. En même temps, elle veille au respect du droit d’auteur visant tous les documents distribués par son entremise. Il s’agit d’un scénario sans souci pour les utilisateurs. »… Lire la suite “Rei Yang”

Rei Yang
Candidat à la maîtrise en éducation, Études supérieures, Ontario Institute for Studies in Education
University of Toronto

« En tant que bibliothécaire publique, je reconnais la valeur et l’importance de l’utilisation équitable dans nos bibliothèques. […] En fournissant ces documents à nos clients, nous facilitons leur accès à l’information, qui est au cœur du mandat d’une bibliothèque publique. Nous reconnaissons qu’une population informée fait partie intégrante d’une démocratie qui fonctionne bien et croyons que l’utilisation équitable joue un rôle central dans l’établissement et la perpétuation d’un accès équitable à l’information pour tous les Canadiens. »

Lire la suite “Claire Badali”

Claire Badali
Bibliothécaire
Surrey Public Library

« Je crois fermement que, grâce au soutien de la bibliothèque, mes étudiants et moi pouvons tirer parti au maximum de nos droits d’auteur. Tous mes cours sont de nature interdisciplinaire et ne sont pas fondés sur un seul ouvrage. Cela signifie que je dois dresser ma propre liste de lecture pour chaque cours, ce qui coûterait beaucoup d’argent si je devais demander aux étudiants d’acheter tous les ouvrages. Par l’entremise de la bibliothèque, les étudiants peuvent accéder à des ouvrages affranchis de droits d’auteur. »

Lire la suite “Xing Fan”

Xing Fan
Professeure adjointe, Asian Theatre and Performance Studies, Centre for Drama, Theatre, & Performance Studies
University of Toronto

« Grâce à l’utilisation équitable, je dispose de plus de liberté et de créativité dans l’élaboration de mes cours. Je ne suis plus limitée à un manuel de cours ou à quelques ouvrages. Je peux donc donner aux étudiants un goût pour différentes lectures provenant de manuels de cours jusqu’aux chapitres de livres en passant par les articles de revues savantes. Je peux aussi élaborer un programme de cours mieux adapté à ma vision de la matière et plus à jour. Tous ces éléments enrichissent considérablement mes cours et exposent les étudiants à un éventail élargi d’options de lecture. »… Lire la suite “Carolina de Miguel Moyer”

Carolina de Miguel Moyer
Professeure adjointe en science politique
University of Toronto

« En cette ère numérique, la connaissance est en constante évolution et l’utilisation équitable contribue à ce que mon éducation soit à jour. Pour mes classes, en plus d’utiliser le manuel requis, je peux tirer des infos additionnelles de multiples sources, en adaptant mon expérience d’apprentissage à mes intérêts qu’elles soient directement reliées ou non au contenu de la classe. Si nous n’avions pas droit à l’utilisation équitable, il nous serait plus difficile d’étudier de manière critique le monde qui nous entoure, étouffant le potentiel d’innovation et de découverte. »… Lire la suite “Tina Miller”

Tina Miller
Étudiante au 1er cycle, Biological Sciences et VP Academic, Students’ Union
University of Calgary

« L’utilisation équitable m’a permis d’offrir beaucoup plus facilement à mes étudiants un accès à des publications savantes, en particulier à des chapitres d’ouvrages qui ne sont pas accessibles en ligne à la bibliothèque de l’université. Autrefois, je devais produire une trousse de documents qui étaient coûteuse et gruge-temps pour les étudiants, ou placer en réserve les livres de cours à la bibliothèque. […] Il ne fait aucun doute que le service qu’offre la bibliothèque en examinant mon programme de cours et mes publications en ligne afin de s’assurer qu’ils satisfont aux exigences relatives à l’utilisation équitable a été grandement simplifié, et offre beaucoup plus de marge de manœuvre quant aux lectures que je peux proposer sur la liste de lecture. »

Lire la suite “Janet Mason”

Janet Mason
Professeure, School of Public Policy & Governance
University of Toronto

« En tant que professeur et chercheur canadien, l’utilisation équitable m’aide tous les jours à accomplir mon travail. J’intègre les plus récentes publications scientifiques dans mes cours de biochimie, car il s’agit de la meilleure façon de faire découvrir aux étudiants les avancées emballantes dans le domaine de la biochimie et de les inciter à s’intéresser au monde fascinant qui nous entoure. Je suis aussi reconnaissant que ma propre recherche puisse être utilisée par des collègues dans les salles de classe de partout au pays, sans obstacle financier ou logistique. »

Lire la suite “Stephen Rader”

Stephen Rader
Professeur de chimie
University of Northern British Columbia

« L’exception relative à l’utilisation équitable est essentielle à l’intégration d’extraits de résultats de recherche actuelle dans mon programme de cours en sciences physiques. Au lieu de miser exclusivement sur la matière parfois désuète des manuels de cours, je complète les concepts fondamentaux par la recherche la plus récente. Cela élargit nettement l’étendue de mes cours et procure une expérience éducationnelle enrichie. »

Lire la suite “Nick Kotoulas”

Nick Kotoulas
Candidat au doctorat, Department of Chemistry
University of Toronto

« Le travail accompli dans les universités à des fins d’enseignement et de recherche contribue grandement au bien public. L’accès à des œuvres protégées par le droit d’auteur par des tiers joue un rôle essentiel dans la réalisation de ce travail. Les chercheurs utilisent les œuvres créatives créées par ceux et celles qui les ont précédés, et des entraves inutiles à l’accès et à l’utilisation de ces œuvres peuvent freiner la promotion du savoir. L’utilisation équitable et le traitement équitable sont des outils importants pour le maintien de niveaux d’accès et d’utilisation appropriés. »

Lire la suite “Gerald Beasley”

Gerald Beasley
Anciennement Vice-Provost and Chief Librarian
University of Alberta

En quoi votre vie serait-elle différente s’il n’y avait pas d’exception relative à l’utilisation équitable?

« S’il n’y avait pas d’exception relative à l’utilisation équitable, j’aurais dépensé beaucoup plus d’argent pour des trousses de lectures et des manuels de cours, qu’il s’agisse de location ou d’achat. Dans mon cas, cette exception a grandement réduit le coût rattaché à l’achat des manuels de cours qui peut être très élevé. Il m’est aussi beaucoup plus facile de transporter mon ordinateur portable qui renferme l’ensemble de mes notes, des diaporamas de cours, et des documents et lectures que de transporter de nombreux manuels de cours. »… Lire la suite “Rachel Hearn”

Rachel Hearn
Étudiante de premier cycle, Equity Studies, Celtic Studies, Buddhist Psychology & Mental Health
University of Toronto

« Grâce à l’utilisation équitable, je peux accéder à des documents dans la réserve électronique pour mes lectures. Bien que certains professeurs placent en réserve des livres à la bibliothèque, il peut être difficile d’y accéder si d’autres personnes veulent le livre en même temps pour faire un devoir ou pour effectuer des lectures. Avec le système en ligne, je n’ai plus à attendre que la personne ramène le livre parce que je peux accéder aux extraits dont j’ai besoin à partir de mon ordinateur. L’utilisation équitable m’a permis d’être une étudiante plus efficace et productive pendant mes études à la Queen’s University. »

Lire la suite “Michelle Rowland”

Michelle Rowland
Étudiante de premier cycle, Religious Studies
Queen's University

[Un témoignage vidéo est aussi inclus.] « Lorsqu’un plus grand nombre de personnes auront accès aux ressources et lorsque les chercheurs sauront que leurs travaux seront diffusés plus facilement avec d’autres à des fins éducationnelles, je crois que la société profitera du savoir qui a été créé par la recherche. Et les auteurs obtiendront plus de reconnaissance pour leurs travaux d’une façon qui… reste équitable. Il est important que les auteurs créent des œuvres et sachent que leurs travaux sont protégés; cela crée aussi une occasion de les exposer à un public plus vaste et d’apporter de nouveaux changements. »

Lire la suite “Sasha Kondrashov”

Sasha Kondrashov
Chargé de cours, School of Social Work
Dalhousie University